Photographe dans le Tarn, David Milh est né à Bordeaux en 1970. Il passe une partie de son adolescence au Gabon, puis en Dordogne, après une quinzaine d’années d’activité à Paris il s’établit à Réalmont en 2009. Depuis 2012 il dirige le studio « Le Photographe » situé au 11 Place de la République à Réalmont dans le Tarn.

Durant ses études il apprend les différents aspects techniques de la photographie : prise de vue, laboratoire argentique, techniques numériques… puis explorera son champ de création personnel.

Après avoir exercé différents métiers en parallèle de ses travaux photographiques (robotique, formation, management…) , il décide de se consacrer à temps plein à la photographie en 2006.

Son activité s’articule autour de 3 axes :

Gestion du studio « Le Photographe » (à Réalmont, Tarn) qui réalise photos d’identité, tirages sur papier photo, transferts de vidéos sur support numérique…

La formation à la photographie (de la prise de vue à la post-production) pour les particuliers et les entreprises

Reportages et portraits pour les professionnels et les entreprises et projets de création plus personnels qui donnent lieu à des expositions et des ventes de tirages.

David MILH photographe professionnel

Ils nous ont fait confiance

On parle de nous...

Publié le , mis à jour

Ça bouge au centre-ville. David Milh, le photographe, a donné le déclic en quittant le boulevard Gambetta pour l’angle de la rue Jean-Jaurès et des couverts en août dernier. Nicolas Bouriot, sculpteur autodidacte, a ouvert son atelier à côté de la galerie d’art de Michèle Aufranc. Quelques œuvres étaient exposées samedi 1er février et dimanche 2 au 10e Salon artistique dans la salle polyvalente. L’épicerie bio a changé en douceur de propriétaire. Elle est tenue depuis décembre par Émeline Évain à l’enseigne « Bio Colombe », toujours les mêmes produits de qualité et fruits et légumes cultivés sans pesticide. Une nouveauté, sous le couvert nord, Aude Rohrich élabore des petits biscuits et a ouvert « La Petite Biscuiterie » avec salon de thé et plat du jour à midi. À son côté, s’installera fin février, la famille Jean, marchand de primeurs, qui quitte la rue de La Halle.

« Le Photographe » : Nouvelle adresse 11 Place de la République 81120 Réalmont
La Dépêche
Publié le

Les travaux du boulevard Gambetta avancent à grands pas et celui-ci sera bientôt terminé, le chantier se déplaçant au carrefour de l’hôtel Noël. Un boulevard Gambetta qui verra un commerce se déplacer début septembre en centre-ville. En effet à compter du mardi 27 août, David Milh ouvrira son nouveau studio photo au numéro 11 de la place de la République. Une adresse bien connue des Réalmontais puisque nombreux furent ceux qui s’y rendaient du temps de la pâtisserie de M. et Mme Bèges pour y acheter le fameux «Succès», un gâteau constitué d’un biscuit moelleux, et fourré d’une crème au beurre praliné, une véritable signature du maître des lieux de l’époque que beaucoup de nostalgiques regrettent…

Journal d’Ici
Lundi 3 Juin 2019
David Milh, «Le Photographe», photos, Réalmont

David Milh déménagera fin août sous les Couverts. JDI (CL)

Installé depuis 2012 sur l’axe traversant, «Le Photographe» vient de réaliser une série de portraits des commerçants. 

«C’est vrai que mon père faisait de la photo en amateur et les développait à la maison.» David Milh ne sait plus exactement comment est née l’une de ses deux passions, avec la musique. Il se souvient juste que c’est vers ses 15 ans qu’il prend ses premiers clichés. «Avec un Nikon FE», un reflex argentique. Mais comme il fallait faire un « vrai » métier et sur les conseils de ses parents, il se lance dans des études techniques et devient technicien automaticien dans une usine Renault. «Tous les matins, je me disais, vivement… mais je ne savais pas quoi.» À l’issue d’une dernière mission, il franchit le cap en 2004 et fait passer la photo au premier plan. 

L’humain en avant

D’abord à Paris, où il réalise des photos de mariage, des portraits d’artistes pour leurs books, puis à Toulouse avant de s’installer à Réalmont où il choisit de baptiser sa boutique Le Photographe. Il diversifie ses prestations en proposant les photos d’identité, la réactualisation de photos anciennes ou le transfert de Super 8 sur des supports plus récents. Là, il vient tout juste de terminer le portrait d’une quarantaine de commerçants de Réalmont et du Centre Tarn. À la demande de la communauté de communes (3CS) pour illustrer les futurs chèques promotionnels. «L’idée c’est de mettre en avant l’humain. Et ce projet m’a rappelé combien il y a une vraie richesse du cadre de vie.» Pour continuer à saisir les émotions et satisfaire sa quête d’authenticité, David aimerait refaire des portraits reportage comme ce fut le cas en 2016 en suivant la chanteuse Sophie Bee Swing. Et pourquoi pas le faire en vidéo. 

Catherine Léhé
Tapis Rouge pour Cathy, Béatrice, Marie, Sylvie et les autres !
​Tapis Rouge pour Cathy, Béatrice, Marie, Sylvie et les autres !
Publié le

Véritable galerie marchande à ciel ouvert, le centre ville de Réalmont et ses dynamiques commerçants s’offre une soirée sur «Tapis Rouge» le vendredi 17 mai à 18h30, avec un défilé de mode préparé par les boutiques du centre village. Des mannequins locaux sublimés par la confrérie des coiffeurs réalmontais, maquillés par le gang des esthéticiennes, vont porter vêtements, chaussures, sacs à mains, lunettes, bijoux. de la collection printemps/été 2019 des commerçants du village. Une ambiance musicale chaleureuse sous les couverts de la place Louisa Paulin, fera de la charmante bastide la capitale mondiale de la mode l’espace de cette soirée printanière ou chaque corps de métier sera mis en avant sous les lumières de la caméra du photographe David Milh qui filmera le défilé. Mode bien sur mais gastronomie aussi puisque les métiers de bouche ne seront pas oubliés et présenteront un apéritif afin de cloturer le défilé de manière champêtre et gastronomique. Des artisans locaux présenteront également leur savoir-faire non loin du tapis rouge du défilé. Une manifestation que Cathy, Marie, Sylvie, Julie et Béatrice pour ne citer qu’elles souhaitent voir «Comme une représentation de la richesse du tissu commercial réalmontais, celui-ci est très varié, dynamique, créatif et professionnel, nous souhaitons préserver le commerce local, c’est aussi le moment de mettre en pratique le «consommer local» souvent revendiqué, de plus ce défilé est l’occasion de montrer notre savoir-faire et ainsi de le faire-savoir aux réalmontais et habitants des villages alentours». Soirée de convivialité donc, sans obligation d’achat, juste le parfum du printemps et un avant goût pour inspirer vos envies!

Un événement entièrement gratuit et soutenu par la Communauté des Communes Centre Tarn et la Commune de Réalmont.

Vendredi 17 mai à 18h30 sous le couvert de la place Louisa Paulin, défile de mode des commerçants réalmontais «Tapis Rouge», libre et gratuit.

Réalmont. L’œil du photographe
Photo : Michel Calmels
Photo : Michel Calmels. Ce «studio» pour pigeons se trouve dans le centre historique de Réalmont.
Publié le

«Tout est sujet à photo», énonce Philippe Molinier qui a pris le relais de David Milh pour animer le club du foyer Yves-Grimail. Une dizaine de passionnés se réunit le deuxième lundi de chaque mois. En salle, sont révisées les techniques, réglages, conseils, astuces, pour tirer le meilleur parti de l’appareil de chacun. Des sorties sur le terrain, suivant des thèmes, affinent la prise de vues. Dans le centre du village, le promeneur ne remarque pas des détails que la photo met en exergue. Et c’est là que l’on s’aperçoit de l’importance de l’œil du photographe. Une série de clichés sur le centre de Réalmont est révélatrice. Un regard original et instantané enregistre des vues de paysages de lieux connus, autour de La Bancalié, à Lafenasse, à Graulhet, Lautrec, Roquecourbe. Neuf auteurs ont accroché 58 photos aux cimaises du premier étage de l’espace intercommunal, boulevard Carnot. Visite libre jusqu’au 24 mars aux heures d’ouverture de la médiathèque.

Réalmont. Expo photo
  La culture bouge, expo
La culture bouge, expo photo, peinture, ou sculpture
Publié le , mis à jour

Exposition des membres du «Club Photo» du Foyer des Jeunes de Réalmont du mardi 6 au samedi 24 mars à, la Médiathèque de Réalmont (entrée libre). Initié il y a quelques années par David Milh, photographe professionnel bien connu desRéalmontais, le «Club Photo» du Foyer des Jeunes de Réalmont se réunit une fois par mois, durant la matinée du deuxième lundi, pour des cours (techniques de prise de vue, composition…), et pour des sorties aux alentours, lorsque le temps le permet. Venez découvrir cette exposition d’une quarantaine de clichés du 6 au 24 mars dans la salle d’exposition de la médiathèque de Réalmont.

Vernissage lundi 5 mars à 18 h 30.

Terre-de-Bancalié. Photos en liberté
De gauche à droite : Françoise Sié, David Milh, Sylvie Molinier, Jackie Rouquette, Marie-Christine Kirtava, Jacky Suc, Michel Calmels, Philippe Molinier, Béatrice Fructuoso.
De gauche à droite : Françoise Sié, David Milh, Sylvie Molinier, Jackie Rouquette, Marie-Christine Kirtava, Jacky Suc, Michel Calmels, Philippe Molinier, Béatrice Fructuoso.
Publié le

Jusqu’au 31 juillet, sont exposés dans l’ancienne salle de la mairie 35 clichés du club photo du foyer Yves-Grimail de Réalmont. Ce club animé par le photographe professionnel David Milh se réunit une fois par mois en un lieu renouvelé. «Chacun possède son propre niveau technique, son style, et s’exprime à sa façon. En un même lieu les photos sont différentes. Chacun se dégage des exemples et s’oriente vers la créativité.» Les pérégrinations individuelles ajoutent une diversité des œuvres. Huit photographes amateurs, David Milh, famille et amis étaient présents lors du vernissage. Ils ont été accueillis par Marie-Christine Kirtava, adhérente au club. Au nom des exposants, elle a remercié David Milh. Son mari Georges, adjoint au maire, a présenté les quatre associations qui animent la commune qui s’approche des 500 habitants.

Visite libre de l’exposition aux heures d’ouverture du secrétariat de mairie : lundi, mardi, jeudi, vendredi, de 10 heures à 12 heures.

Réalmont. Retrouvailles des anciens élèves
Au centre au premier rang, Christian Soulet.
Au centre au premier rang, Christian Soulet.
Publié le

Des centaines d’appels téléphoniques, des courriels, retenir un restaurant pour le samedi 12 novembre, une messe, un photographe, une salle pour l’apéritif. Christian et Nicole Soulet ont tout prévu même le soleil. Les 233 convives de l’auberge La Ferme à Montdragon les ont applaudis pour avoir parfaitement organisé un rassemblement d’anciens élèves des écoles Saint-Pierre et Saint-Joseph. À 10 heures, première rencontre à l’église N-D du Taur. Sous le porche, les 132 badges au nom des anciens élèves, surtout de Saint-Pierre, sont distribués. La messe animée par Catherine Graissaguel et André Fabre aux grandes orgues est célébrée par le père Robert Kinda. Au fond du foirail, à midi, David Milh monte sur le chariot élévateur télescopique conduit par Arnaud Soulet pour le cliché des anciens qui arborent le badge. David a promis de leur apporter la photo souvenir à la fin du repas. Elle sera bien remise à chacun entre l’omelette norvégienne et le café, et toujours visible dans son studio boulevard Gambetta. Bernard Bardou et les frères Combès ont préparé la salle polyvalente pour l’apéro. Des photos de classes sont exposées. Les têtes grisonnantes sont invitées à compléter les listes des têtes blondes ou brunes. La matinée s’éternise. La pendule marquera 14 heures quand le foie gras sera servi, suivi de la cuisse de canard. Les langues vont bon train. Des souvenirs. Des anecdotes de la vie de chacun. La nuit tombe. Promesse de se retrouver. Dernière embrassade. Belle journée.